Jour J-07 : Campagne électorale à marche forcée pour Alpha

0
421

Face à l’engouement croissant autour de la candidature de son challenger dans le pays profond, le candidat  Alpha Condé veut reprendre place sur les estrades. Une manière pour le président de jeter ses dernières forces dans la bataille électorale, en vue de faire peser la balance en sa faveur.

Claquemuré dans son palais, depuis le début de la campagne électorale, le candidat du Rpg arc-en-ciel s’était contenté jusque-là de s’adresser par visioconférence à ses électeurs. Avec le même discours clivant. Juste pour prêcher des convaincus.

Laissant le soin à son directeur de campagne, le Premier ministre Dr Kassory Fofana et aux  gros et petits bonnets de l’administration de sillonner les circonscriptions électorales. Pour vendre des chimères aux gens. Après dix années d’une gouvernance au fil de l’eau.

Contrairement à son challenger Cellou Dalein Diallo qui, malgré la vétusté de nos infrastructures routières s’est lancé dans une tournée marathon. Histoire d’aller au contact des populations et galvaniser ses potentiels électeurs dans la perspective du scrutin du 18 octobre.

Et c’est le lieu de reconnaître que depuis son départ de Conakry pour les provinces intérieures, les meetings de Dalein attirent de plus en plus de monde. Certes les meetings, il faut savoir en faire bon usage. En assurant le service après vente. Ça, le candidat de l’Ufdg et  son équipe savent de quoi il est question, étant dans le jeu électoral guinéen depuis 2010.

Cet engouement croissant autour de la candidature de son principal opposant que le président traite d’ailleurs en farouche ennemi, ne pouvait le laisser indifférent.

Voilà qu’à  jour J-07 de la fin de cette campagne électorale, c’est un Alpha Condé qui avait sans doute  des fourmis dans les jambes qui rejoint les estrades.

Ainsi ce samedi, le meeting de Coyah fut une sorte de tour de chauffe pour le candidat président qui veut démontrer qu’il a encore de la ressource. Vu que ses adversaires l’exhortent à faire prévaloir ses droits  à la retraite. Car le président n’est pas un perdreau de l’année. Meeting qu’il a mis à profit pour caricaturer son principal opposant, comme à son habitude.

Dans ce nouvel agenda d’une campagne électorale à marche forcée, Alpha Condé est attendu ce dimanche à Kindia. La capitale forestière serait aussi une des étapes prévues par le directoire de campagne du candidat du parti au pouvoir. Une sorte de tournées de rattrapage d’un président qui veut faire feu de tout bois pour se maintenir.

Pour  ce nième mandat, Alpha promet de sortir des sentiers battus. D’unir et de réconcilier les Guinéens, tutti quanti. Un air de déjà entendu.