voir Plus
    samedi, 17 avril 2021
    30 C
    Conakry
    «Le plaisir de vous informer objectivement sans biaise ni tabou est notre crédo». YBS

    Journée Mondiale de l’Enfance, en Guinée les Jeunes Filles Leaders prennent les commandes du CMT

    Le 20 Novembre, l’humanité célèbre la Journée Mondiale de l’Enfance. En Guinée, l’UNICEF s’est s’associée avec le Club des Jeunes Filles Leaders qui a pris les commandes du CMT (Country Management Team).

    Le Take over de cette importante réunion statutaire de l’UNICEF était l’occasion de les écouter, d’échanger, mais également de nous inspirer de leurs recommandations sur notre façon de délivrer notre programme pays.

    Hadja Fatoumatou Bintou Barry, 15 ans, en classe de 11e année sciences Mathématiques, était pour l’occasion la Représentante de l’UNICEF durant deux (2) heures au compte de cette journée dédiée aux droits des enfants. Assumant bien son rôle, elle a aussitôt pris les commandes de la réunion du CMT. Pour elle, participer à un tel évènement pour la première fois est un privilège « Cette journée représente beaucoup de chose pour moi car je suis encore enfant et le fait de me céder ce fauteuil est un grand honneur pour moi et surtout aussi du fait que je suis une fille c’est vraiment un honneur pour moi de diriger cette réunion », témoigne Hadja Bintou, Représentante de l’UNICEF Guinée à l’occasion de la Journée Mondiale de l’Enfance.

    Hadja Fatimatou Bintou Barry, 15 ans, Représentante de l'UNICEF
    UNICEF Guinee/ASDiallo
    Hadja Fatimatou Bintou Barry, 15 ans, Représentante de l’UNICEF

    En plus du bureau de Conakry, 11 autres membres du Club des jeunes Filles Leaders de Guinée ont également pris la relève dans les bureaux de zone de l’UNICEF, notamment Labé, Kankan, Kindia et Nzérékoré.

    Au menu de cette réunion du CMT, les filles ont abordé la situation des enfants, en particulier des filles pendant cette période de COVID-19. Elles ont partagé leurs sentiments sur l’impact de la COVID dans leurs vies quotidiennes et comment elles ont réussi à faire face. Mais globalement, elles ont fait part de leurs sentiments sur la manière de réimaginer un monde après la COVID-19. Pour Veronique Tinguiano, 15 ans « un monde après la COVID c’est un monde sans pandémie, un monde sans peur, un monde sans crainte, un monde de cohésion, un monde d’une atmosphère de quiétude, un monde où les loisirs reprennent, les écoles reprennent. Un monde après la COVID, c’est un monde qui contribue à l’épanouissement des enfants et là sans discrimination où il y a la sécurité pour tous, où la scolarisation des enfants est une réussite mais surtout un monde ou les jeunes participent à la réalisation de leurs droits et ça dans toutes les régions ». « Le monde meilleur que j’imagine pour les enfants plus précisément pour les jeunes filles, c’est un monde sans excision, sans mariage d’enfants », a rajouté Hadja Fatoumatou Bintou Barry.

    Le CMT en cours dans la salle de conférence de l'UNICEF
    UNICEF Guinee/ASDiallo
    Le CMT en cours dans la salle de conférence de l’UNICEF

    A tour de rôle, la Représentante de l’UNICEF a donné la parole aux différents chefs de section (Santé, Wash, Education, Inclusion sociale, protection et Genre) pour la présentation de leurs résultats et défis sur le terrain ? Ils se prêteront également aux questions pertinentes des filles notamment sur le nombre important d’enfants dans les rues de Conakry et ailleurs en Guinée, l’éducation inclusive avec la prise en compte des enfants avec un handicap, la rentrée prochaine des classes, la prise en compte de l’hygiène menstruelle des jeunes filles dans les écoles, le pourcentage d’enfants vaccinés en Guinée, la prise en compte de l’égalité des genres dans la mise en eouvre des programmes de l’UNICEF et l’importance de l’allaitement maternel.

    « L’on a eu un bon moment d’échange de tous les deux côtés (UNICEF et les filles du club des jeunes filles leaders de Guinée), c’est vraiment instructif et ça pourra nous aider dans l’avenir pour tout ce que nous faisons dans la vie pour les enfants et plus précisément pour les filles », renchéri la Hadja Fatoumatou Bintou Barry Représentante de l’UNICEF.

    La journée Mondiale de l’enfance virtuellement célébrée cette année en Guinée, est une journée de plaidoyer pour le respect des droits des enfants. Mariame Dalanda Diallo est membre du club des jeunes filles Leaders de Guinée, pour elle ce take over du CMT est vraiment historique  « Je suis impressionnée parce que c’est ma première fois et s’est inspirant. A travèrs cette réunion de CMT, je me suis rendue compte que l’UNICEF est en train de faire beaucoup de chose sur le terrain pour l’émancipation des enfants, particulièrement les filles».

    Le CMT en cours dans la salle de conférence de l'UNICEF
    UNICEF Guinee/ASDiallo
    Les participants au CMT
    UNICEF Guinee/F.Tandiang

    L’hymne de la vaccination en Guinée

    Sekouba Bambino, Ambassadeur UNICEF Guinée et Christine Naré Kaboré, Représentante adjointe UNICEF
    UNICEF Guinee/F.Tandiang
    Sekouba Bambino, Ambassadeur UNICEF Guinée et Christine Naré Kaboré, Représentante adjointe UNICEF devant le bureau de l’Ambassadeur

    La célébration de la Journée Mondiale de l’Enfance en Guinée a été aussi l’occasion de la sortie publique l’hymne de la vaccination produite par Sekouba Bambino, Ambassadeur national d’UNICEF Guinée. Cet Hymne, qui désormais bercera toutes les campagnes de vaccination du pays, contribuera à appuyer les efforts de plaidoyer déployés par le Gouvernement pour la vaccination des enfants.
    A cet effet, Sekouba Bambino a invité d’autres artistes qui ont accepté de se joindre à cette cause pour le bien-être des enfants de la Guinée. Vous y entendrez les voix de Marizo Soumah, Seny Thea, Kadiatou Lelouma, Maseballa et Keyla.

    À LIRE AUSSI

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    PUBLIREPORTAGE