Journée ville morte de l’opposition : un mercredi très agité à Koloma

novembre 7, 2018 4:30
0

Ce mercredi 7 novembre, journée ‘’ville morte’’ appelée par l’opposition républicaine a été très tendue sur l’axe Cosa-Bambeto entre les jeunes de l’autoroute Le Prince et les forces de maintien d’ordre.

Toutes les activités sont paralysées sur cette bretelle de la capitale guinéenne. Le commerce, les ateliers de couture, les salons de coiffure et même les stations-services situées sont fermées.

L’intervention des forces de l’ordre ne démotivent guère les jeunes armés de cailloux. Depuis le matin ils font la course poursuite dans les quartiers.  Les habitants terrorisés par les tirs et le gaz lacrymogène, ne savent plus à saint se vouer. Jusqu’au moment où nous mettons en ligne cette dépêche, les jeunes règnent en maîtres à Koloma.  Cependant, il y a eu des arrestations parmi eux, a constaté sur place Guinéenews.

A Sonfonia, la circulation qui était jusque-là fluide, a commencé à être perturbée, nous apprend un commerçant qui était sur le point de fermer sa boutique au marché dudit quartier. Selon Baïlo Barry, les jeunes ont brulé des pneus au carrefour de la  route transversale numéro 6, empêchant ainsi les usagers de circuler librement.