voir Plus
    jeudi, 15 avril 2021
    32 C
    Conakry
    «Le plaisir de vous informer objectivement sans biaise ni tabou est notre crédo». YBS

    Justice : 15 ans de réclusion requis contre un maître coranique accusé de viol sur son élève

    Un  substitut du procureur de la République près le tribunal criminel de Dixinn a requis lundi 15 ans de réclusion criminelle contre Daouda Barry,  un maître coranique poursuivi pour viol sur une mineure âgée d’environ 13 ans à l’époque des faits présumés.

    « On me dira qu’elle était d’accord, mais une mineure n’a pas de consentement », a dit le substitut du procureur Daouda Diomandé, qui a indiqué que l’accusé a abusé d’une fille doublement vulnérable. « Non seulement elle est mineure, mais c’est une fille qui n’a pas l’usage de toutes ses facultés mentales », a-t-il expliqué.

    Le  parquetier qui a rappelé le cas d’un autre maitre coranique qui faisait de la fellation à ses élèves, a estimé que 15 ans de prison est une peine qui devrait dissuader tous les maîtres coraniques qui agissent comme la quarantaine Daouda Barry.

    « Ce réquisitoire du procureur veut faire de mon client un cobaye pour dissuader les maîtres coraniques qui violent leurs élèves », a répliqué Me Abou Camara au réquisitoire du procureur. « Le procureur est bien dans son rôle de mettre en garde contre les maîtres coraniques qui se comportent ainsi. Mais, il faut aussi souligner qu’il n’y a pas de preuves contre mon client », a dit l’avocat qui a plaidé pour l’acquittement de Daouda Barry.

    En prison depuis le 10 décembre 2018, l’accusé a toujours nié les faits. Il  sera situé sur son sort le 29 juillet prochain.

    À LIRE AUSSI

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    PUBLIREPORTAGE