Justice : condamnés à Kindia, les sept opposants à un 3ème mandat pourraient être libérés ce vendredi (FNDC)

mai 9, 2019 5:14

Tel qu’annoncé en primeur dans une de nos dépêches précédentes, le parquet général a fait appel au jugement fait par le tribunal de première instance de Kindia hier mercredi 8 mai relatif à la condamnation des trois militants de l’opposition. Lire ou relire : Exclusif : Le parquet général récuse la condamnation des 7 opposants du FNDC, à Kindia

Donc, après la réaction du parquet général qui a relevé appel de la condamnation des sept opposants du FNDC (Front National pour la Défense de la Constitution) à Kindia, la coordination nationale dudit front espère désormais que ses « militants » seront libérés dès ce vendredi 10 mai 2019.

C’est le responsable des opérations du FNDC, Ibrahima Diallo qui l’a fait savoir ce jeudi 9 mai au téléphone de Guinéenews©.

« La coordination du FNDC observe avec attention l’évolution du dossier. Le parquet général vient de nous donner raison. Nous avons dit que le juge de Kindia n’a pas eu le courage de dire le droit pour faire valoir l’indépendance de la justice guinéenne. Nous pensons, puisque nous avons eu l’information que nos jeunes ont été transportés sur Conakry, qu’ils seront libérés ce vendredi. En tout cas, ils ne doivent pas passer ce week-end en prison. Sinon les dispositions seront prises pour exiger la libération des jeunes citoyens militants de la démocratie », a-t-il menacé au bout du fil.