Justice : la journaliste Moussa Yero Bah reconnue coupable de diffamation

0
1264

Le verdict dans le procès pour ‘’diffamation’’ qui opposait la journaliste et activiste des droits de l’homme Moussa Yéro Bah à Mamadou Oury Baldé, est tombé ce jeudi 03 janvier 2019 au tribunal correctionnel de Dixinn.

Moussa Yéro Bah est reconnue coupable de diffamation à l’endroit de Mamadou Oury Baldé et se fait condamner par le tribunal au paiement d’une amende d’un million de francs guinéens et 25 millions pour dommages et intérêts à Mamadou Oury Baldé.

Au sortir du tribunal correctionnel de Dixinn les avocats de la journaliste du groupe Hadafo Médias affirment qu’ils vont interjeter appel pour contester ce verdict prononcé par le juge Thierno Souleymane Barry.

“Encore une fois, j’exprime toute mon indignation par rapport à cette condamnation. La presse vous avez suivi ce procès tout au long des débats jusqu’au réquisitoire et aux plaidoiries. Il n’a pas été établit à l’encontre de Mme Moussa Yéro Bah qu’elle s’est rendue coupable de diffamation. Mais très malheureusement, elle vient d’être condamnée à une amende et des dommages et intérêts au profit de la partie civile. Nous allons nous retrouver avec notre cliente et les autres avocats pour déposer une lettre d’appel en annulation. Parce que nous estimons que le tribunal a fait une mauvaise appréciation des faits pour aboutir à une condamnation de notre cliente”, a déclaré Me Labilé Michel Sonomou.

Pour rappel, au mois de mai 2018, Mamadou Oury Baldé avait porté plainte contre Moussa Yéro Bah pour ‘’diffamation’’ au sujet d’une accusation de viol sur sa nièce et qui se serait soldé par une grossesse.