Justice : L’audience criminelle sur des cas présumés de viol ouverte à Lélouma

juillet 3, 2018 2:26
0

Le tribunal criminel de Labé, dans le souci de rapprocher la justice des justiciables, a ouvert ce lundi 02 juillet 2018, une audience criminelle foraine sur des cas présumés de viol à Lélouma. C’est la maison des jeunes qui a servi de cadre à ces audiences. Il s’agit de trois cas présumés de viol dont deux sur mineur.

Le premier cas met en cause le nommé Ousmane Sylla gendarme qui était en service à Lélouma. Les faits remontent au 7 mars dernier aux environs de 17 heures dans le quartier Petel relevant de la commune urbaine. Le mis en cause aurait sexuellement abusé de Fatoumata Camara collégienne avant de la jeter hors de la cour où il était logé. C’est ce que Ousmane Sylla a nié en bloc devant la barre.

Le deuxième cas concerne Mamadou Yaya Kanté âgé de 23 ans, maçon de profession et domicilié au quartier Sanama relevant aussi de la commune urbaine de Lélouma. Les faits remontent en début du mois de mars 2018. Il serait poursuivi pour viol sur mineur. Le mis en cause a reconnu devant la barre les faits qui lui auraient été reprochés avant de demander pardon.

Le troisième cas est celui de Souleymane Diallo de 37 ans, également poursuivi pour viol sur mineur. Les faits se sont passés dans la sous-préfecture de Linsan Saran et datent du 16 mars 2018. Faits que le présumé violeur a ouvertement reconnu devant la barre.

Après échanges entre les différents partis, les dossiers ont été mis en délibéré et les trois présumés violeurs seront fixés sur leur sort demain à 9 heures.

Nous y reviendrons.