Justice : le dossier des journalistes brutalisés en novembre refait surface

mai 2, 2018 9:59
0

A sa demande, le procureur général près la cour d’appel de Conakry, Moundjour Chérif, va rencontrer, ce mercredi, le collectif des journalistes du privé brutalisés en novembre dernier par les forces de maintien d’ordre, a-t-on appris de bonnes sources.

Selon nos informations, il ne s’agit pas d’audition mais d’échanges. La délégation des journalistes ira au rendez-vous avec son avocat pour écouter l’interlocuteur de l’État.

En novembre dernier, des dizaines de journalistes, venus soutenir un des leurs, détenu, avaient été brutalisés dans la cour de l’escadron de gendarmerie de Matam.

A l’origine, trois journalistes du groupe Gangan radio et télé étaient dans le viseur pour pouvoir pour avoir, soutient-on, diffusé de fausses rumeurs sur le chef de l’État.