Justice : Le général Bouréma Condé visé par une plainte

août 8, 2018 9:45
0

Il n’est un secret pour personne que l’arrêté du ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation interdisant les manifestations publiques sur l’ensemble du territoire nationale n’est pas bien perçue par l’opinion publique. Ce mercredi 8 août, en marge de leur conférence, les forces sociales et syndicales ont annoncé « une action juridique contre la décision d’interdiction de manifestation du ministre de l’Administration du Territoire » dans les jours à venir.

Cette action fait partie des nombreuses mesures annoncées par cesdites forces pour contraindre le gouvernement à renoncer à l’augmentation du prix du carburant à la pompe.

Cependant, une question se pose. Quelle juridiction sera habilitée à juger le ministre Bouréma Condé ? Très souvent, les tribunaux se déclarent incompétents face à ce genre de situations.

Déjà, mardi, l’opposition républicaine avait, à son tour, dénoncé la décision du ministre Bouréma Condé qui interdit les manifestations sur l’ensemblee. A cet effet, elle a déploré la non mise en place de la Haute Cour de Justice où elle devait déposer une plainte. Parce que, selon les opposants au régime d’Alpha Condé, l’arrêté ministériel viole les articles 10, 20 et 21 de la Constitution guinéenne promulguée en 2010.