Justice : Le procès d’Ely Kamano et ses coaccusés délocalisé à N’zerekore

0
617

À la grande surprise du public, ce procès qui avait déjà connu deux jours de débats de 8 heures à 22 heures sans aucun problème et  devant une foule très curieuse de savoir la vérité dans ce dossier. Tel est le constat fait par la rédaction locale de Guinéenews© basée à Gueckedou.

Ce mercredi 8 janvier 2020, alors que les prévenus, les avocats et le public étaient déjà dans la salle d’audience et le juge de paix s’apprêtait à porter sa robe, nous avons vu l’arrivée du procureur de Macenta Babadi vers le juge Oumar Diallo. Ils se sont entretenus longuement. Quelques temps après, les avocats de la défense aussi sont entrés chez le juge. À leur sortie, très en colère, ils ont murmuré que le procès est délocalisé. Ils ont pris leur véhicule pour Conakry.
Pourtant, cette 3e journée devrait être consacrée à la présentation des preuves relatives aux faits reprochés à Ély et ses coaccusés.
L’annonce de cette délocalisation a soulevé beaucoup de tollés dans la cité. Les  réactions n’ont pas tardé ; on pouvait entendre des jeunes dire qu’il faudrait marcher sur leurs cadavres pour renvoyer Ely vers une localité hors de Gueckedou.
Face à ce mécontentement de la foule, le juge a appelé les jeunes pour leur expliquer que le procès a été délocalisé pour des raisons sécuritaires et leur a demandé d’accepter cette mesure.
C’est entre 19 heures et 20 heures ce soir que nous avons vu le cortège transportant les prévenus pour N’zerekore avec un impressionnant dispositif sécuritaire.
Il faut rappeler que ce procès a démarré depuis lundi 6 janvier 2020 et se poursuivra à N’zerekore, en Guinée Forestière.