Justice : le « roi » Bobody visé par un mandat d’amener

0
435

Le tribunal de première instance de Kaloum a décerné ce lundi 3 juin un mandat d’amener contre Aboubacar Bobody Camara, le  riche homme d’affaires qui se faisait surnommer en 2017 « roi d’Afrique ». Nana Kouassi Bobody 1er était attendu ce lundi, comme son frère Salifou « Papin » Camara, à la barre du tribunal de première instance de Kaloum pour répondre des faits de « violence, menace, injures et vol » au préjudice de leur tante (l’épouse de leur défunt oncle paternel)  Yarie Kéita.

Le 10 avril dernier, à la barre, la veuve Yarie Keita avait pourtant indiqué qu’elle n’avait rien contre Bobody, mais qu’elle en voulait surtout à son frère Salifou « Papin » Camara. « Je n’ai rien contre Bobody. Ce sont ses parents qui ont mis son nom dans cette affaire pour que la justice soit influencée », avait déclaré madame Camara Yarie Keita.

Sauf que c’est le nom de Bobody qui figure dans le rapport d’un huissier de justice qui a fait des constats dans la maison où les 33 mille dollars, 3 millions CFA et 2 millions de francs guinéens ont disparu, selon les dires de la partie civile. D’ailleurs, pour  Me Salifou Béavogui, l’avocat de madame Camara Yarie Keita, Bobody est sans doute un de ceux qui ont poussé Salifou Papin Camara à agir.

« Nous nous frottons les mains et félicitons la justice pour avoir décerné ce mandat. Nous souhaitons vraiment que ce mandat soit exécuté », s’en est réjoui Me Salifou Béavogui, alors que l’affaire a été renvoyée au 17 juin pour la suite des débats.