Justice : les membres du FNDC dont Abdourahamane Sano sont arrivés à la Cour d’Appel

0
485
Les membres du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) condamnés il y a un mois sont arrivés à la Cour d’appel de Conakry. Ils doivent être jugés après leur condamnation en première instance. Arrêtés, puis jugés, les uns dont Abdourahamane Sano et Sékou Kondouno, avaient été reconnus coupables de  « manœuvre et acte de nature à compromettre la sécurité publique et à occasionner des troubles graves à l’ordre public ». Alors que les autres dont Elie Kamano, Badara Koné sont condamnés pour « participation délictueuse à une manifestation, provocation directe ».
Ce jeudi matin, ils sont arrivés dans la salle d’audience de la Cour d’Appel en scandant « Amoulanfé », le mot fétiche des opposants au projet de nouvelle Constitution. Puis, avec le public, ils ont chanté l’hymne du FNDC. Pour l’instant, l’audience n’a pas commencé, car les membres de la Cour ne sont pas encore entrés.