Justice : non-lieu en faveur de 13 inculpés dans le dossier de l’enlèvement de feu Elhadj Doura

0
481

Treize (13) des vingt cinq (25) inculpés dans le dossier sur l’enlèvement  en fin 2017 de feu Elhadj Abdourahmane Diallo, connu sous le nom d’El Hadj Doura, ont bénéficié du non-lieu a appris Guineenews© de sources judiciaires. Par contre, 12 autres inculpés ont été renvoyés devant le tribunal criminel de Dixinn pour être jugés des infractions « d’enlèvement, d’associations de malfaiteurs, de recel, de complicité et de séquestration ».

El Hadj Mamadou Diallo, le cerveau présumé de l’enlèvement du défunt opérateur économique est parmi les 12 renvoyés devant le tribunal criminel. Il a pour co-accusés les nommés Oumar Barry, Naby Moussa Camara, Amadou Sacko, Tony Akpa, Ibrahima Diallo, Zimbabwe, Lama Kaba, Abdourahmane Bah, Amadou Oury Bah, Mamadou Samba Diallo et Idrissa Diallo.

L’ordonnance de renvoi du juge d’instruction du tribunal de première instance de Dixinn a été rendue lundi 18 mars. Pour l’instant, la date du jugement des accusés n’est pas encore connue.

Me David Béavogui, l’un des avocats dans ce dossier nous a confié que trois de ses quatre clients sont parmi ceux qui ont bénéficié du non-lieu du juge d’instruction du tribunal de première instance de Dixinn.

Elhadj Abdourahmane Diallo a été kidnappé le 5 décembre 2017 alors qu’il se rendait à la mosquée pour la prière de l’aube. Six mois après, le corps du riche opérateur économique avait été trouvé dans le district de Maleyah, dans la préfecture de Forécariah.