Justice : Plusieurs centaines de détenus de droit commun graciés par le président Alpha Condé

0
612

Le président Alpha Condé a usé de son droit constitutionnel, le mercredi 5 février 2020, pour accorder la liberté à 233 condamnés de droit commun, dans différentes prisons du territoire national.

Depuis décembre 2015, Alpha Condé a habitué aux Guinéens une grâce présidentielle à une catégorie de détenus ayant purgé la moitié de leur peine. Sauf qu’en fin 2019, il n’y a pas eu de grâce présidentielle. Le président de la République s’est enfin racheté en accordant la liberté à 233 détenus. Ceux-ci étaient condamnés par 27 institutions judiciaires du pays.

Les tribunaux de première instance de Dixinn (28), Boké (21), Kindia (16), Kankan (16), N’Zérékoré (15), Siguiri (13),  Coyah (12), Mamou (11), Labé (10), sont les endroits où il y a eu plus de détenus ayant bénéficié des largesses du chef de l’Etat.