Kalémodou Yansané de l’UFDG prévient: «la crise à Matoto est loin de se terminer »

février 10, 2019 11:22

Malgré la mise en place de l’exécutif communal de la Mairie de Matoto, le député de l’UFDG, Kalemodou Yansané dit ne pas être prêt à accepter cette élection. Il Accuse le ministre de l’Administration du Territoire d’en être responsable de ce qui arrive et arrivera en Guinée.

Parlant de la journée de reprise du vote à Matoto, Kalemodou Yansané a dénoncé la manière dont l’élection s’est tenue. « 12 conseillers en dehors de ceux de l’UFDG étaient absents. Parmi lesquels,  6 du RPG. Ces derniers ont été interdits en salle parce que certains parmi eux allaient voter pour Kalémoudou Yansané. L’UFR a donné consigne à ces trois conseillers de voter le RPG, mais pourquoi les trois ne sont pas venus ? Celui du PEDN qui était au Canada, a été déclaré présent dans la salle. Celui du RPR qui était à Kamsar, a été déclaré présent. Ils ont envoyé de fausses procurations pour les distribuer entre eux.  Nous ne sommes pas d’accord et nous ne serons pas d’accord. Nous n’acceptons pas cette élection», martèle le député de l’UFDG qui affirme que cette crise est loin de se terminer.

« Et si le gouvernement ne prend pas des dispositions pour rétablir l’ordre, c’est Bouréma Condé qui sera responsable de tout ce qui peut arriver en Guinée. L’UFDG a toujours été un parti de paix, mais chaque chose a une limite», fait remarquer Kalémodou Yansané.