Kaloum : le mot d’ordre du Slecg largement suivi (constat)

0
644

Ce jeudi 9 janvier, la première journée de la grève du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG) dirigé par Aboubacar Soumah est non seulement suivie dans la banlieue de Conakry mais aussi au centre-ville à Kaloum, a-t-on constaté sur place.

Par faute d’enseignants, le principal du Collège Château d’Eau, sis à Kaloum, Abdoulaye Damba, a finalement décidé de libérer les élèves à 12 heures. « Nous n’avons pas eu d’autorisation pour parler à la presse», nous a-t-il sèchement répondu. A savoir si nous pouvons prendre des images, M. Damba est catégorique : « ce n’est pas possible », a-t-il ajouté.

Au Lycée 2 Octobre, la situation est morose. Interrogé,  le Proviseur Mamadou Diallo n’a pas voulu faire de commentaire. Il s’est contenté de nous dire que les cours se déroulent bien. « Seulement quelques élèves et enseignants sont absents », a-t-il laissé savoir avant de s’opposer à toute prise d’image dans son école.

C’est la même atmosphère qui règne au Lycée 28 Septembre où la cour du Lycée est hermétiquement fermée.