Kaloum: saisie d’une importante quantité de viande avariée dans un Fast food très prisé

février 19, 2019 5:34

Les hommes du Secrétariat général à la Présidence chargé des Services spéciaux, de la lutte contre la drogue et le crime organisé viennent de mettre à nu un réseau de vendeurs de viande impropre à la consommation. Les substances prohibées ont été présentées ce mardi 19 février 2019 à Conakry.

Selon le colonel Moussa Tiégboro, la viande incriminée appartient à deux groupes dont le restaurant de Barry Mohamed, le tenancier du restaurant Modibo3, sis à Kaloum et ses deux complices Habib & Kaba. Ces deux dernières personnes restent activement recherchées par les services en charge de la lutte contre le crime organisé sur toutes ses formes.

« Mais ce qui est particulier dedans, c’est que quand la viande est arrivée au port, ils ont tout fait pour qu’elle monte en surestarie. Après quoi ils ont fait sortir la marchandise en faisant comprendre que ce n’était pas de la viande, mais des os. Sans les incinérer plutôt, ils  l’ont mise dans des containers pour la revendre aux citoyens. Ce qui me fait dire que ce pays est exposé à un danger énorme : celui qui pèse sur la santé », a condamné l’officier gendarme.

 Pour sa part, le Commissaire divisionnaire Daba Traoré, par ailleurs directeur adjoint de l’Office central chargé de la lutte contre le crime organisé a indiqué que cette viande a été sortie du port depuis huit mois et entreposée là où elle a été découverte avec la complicité de la Douane nationale qui a vendu le container.

Les deux autres complices Habib et Kaba étant en fuite, le colonel Moussa Tiégboro Camara rassure qu’ils seront arrêtés depuis leur retranchement, entendus sur PV et traduits devant les tribunaux.