Kamsar/Boké : Le domicile du maire incendié par des manifestants en colère

0
1097

Au moment où nous écrivions ces lignes, le calme n’est pas revenu à Kamsar, localité située à Boké et qui est confrontée à une colère populaire depuis la nuit de ce mardi 12 mai 2020. La situation s’est enflammée dans la journée après la mort d’un jeune de 30 ans, apparemment tué par les forces de l’ordre.

C’est ainsi, les jeunes manifestants ont saccagé et incendié le domicile du maire de Kamsar, Alseny  Chérif Kibola Camara. On dénombre également l’incendie de deux véhicules 4×4. Aux dernières nouvelles, le maire et sa famille sont portés disparus.

A cela, il faut ajouter que ces émeutes ont complètement paralysé les activités minières. Le train servant de moyen pour le transport de la bauxite des mines aux ports de la CBG et de GAC à Kamsar est à l’arrêt faute de route. Toutes les voies sont barricadées.

Les forces de sécurité venues en renforts de Boké sont bloquées à Kanyenguissa puisque les manifestants ont barricadé la route avec deux conteneurs empêchant toute entrée et sortie dans la ville minière.