Kankan : Boycott des cours par les enseignants du secondaire

503

En plus des universités dont les portent restent jusqu’ici fermées, le mot d’ordre de boycott des cours à Kankan par les enseignants, vient de s’étendre aux établissements d’enseignement secondaire. Ce lundi 25 janvier 2021, les activités pédagogiques sont paralysées dans tous les lycées et collèges publics de la ville, a constaté notre rédaction locale.

Ce matin, venus très nombreux pour suivre les cours, les élèves ont dû rebrousser leur chemin faute d’enseignants. Cette situation, est la conséquence du mot d’ordre de « boycott des cours », déclenché par le Syndicat National de l’éducation (SNE).

Rencontré devant son établissement qui se déserte peu à peu, Mory Konaté, enseignant au lycée Morifidjan Diabaté et secrétaire régional du SNE à Kankan, nous a fait le point de la situation. « C’est un boycott des cours qui va prendre 72 heures. Cette situation est due au non payement de l’intégralité des arriérés de primes d’incitation, et aussi à la non prise en charge du personnel d’encadrement. Ils sont les premiers à venir à l’école et les derniers à repartir. Donc, c’est pourquoi en commun accord avec nos camarades de Conakry jusqu’à Yomou, à Kankan, il n’y a pas de cours dans les écoles publiques. Alors nous sommes satisfaits, car le mot d’ordre a été respecté à Kankan », a-t-il affirmé.

« Cette fois-ci, nous ne croyons pas que les autorités éducatives, vont nous créer de problèmes. Pour la simple raison que les points de revendication concernent tout le monde. Qu’on soit bureaucrate ou pas, nous nous battons pour les intérêts de tous sans distinction », a-t-il assuré.

Facebook Comments