Kankan : Des jeunes du Secteur 5 Bordo mettent en cause une  décision du maire

0
1044

Plusieurs jeunes issus du secteur 5,  Bordo, dans la commune urbaine de Kankan, ont pris d’assaut la devanture de la mairie ce lundi 24 août 2020,  pour dénoncer la décision N°007 du 28 juillet 2020 prise par le maire. Mory Kolofon Diakité a démis de ses fonctions Amadou Barry, chef de ce secteur en le remplaçant par un certain Ansoumane Kourouma.

Cette décision, fait suite à « une faute lourde » qui aurait été commise par Amadou Barry. Sauf que le document ne dit pas de quelle faute il s’agit. C’est  pourtant ce que veulent savoir aujourd’hui  ces jeunes protestataires qui se sont rassemblés devant la mairie.

En dépit du fait qu’ils aient porté le maire Mory Kolofon Diakité absent des lieux, ils ont tout de même  procédé à la lecture du message qu’ils sont venus lui livrer.

«M. le maire, nous sommes ici devant  la mairie, pour comprendre les motivations du remplacement de notre chef de secteur Amadou Barry, démis de ses fonctions pour  ‘’faute lourde’’. Vous êtes certes dans votre droit M. le maire. Cependant, nous souhaitons savoir, cette ‘’ faute lourde’’ commise par M. Amadou Barry, d’autant plus que notre chef de quartier, M. Famoudou Diawara, lui non plus, nous a affirmé ne pas savoir les ou la raison de votre décision», a declaré le porte parole des jeunes manifestants.

En attendant d’avoir une réponse concrète, ils exigent qu’Amadou Barry, soit rétabli dans ses fonctions. « Il faut qu’ils nous disent concrètement la faute commise par notre chef secteur, sinon nous n’allons pas reculer. Il faut qu’il soit rétabli dans son droit. Dans le cas contraire, nous empêcherons son soi-disant remplaçant Ansoumane Kourouma d’administrer dans notre quartier. Parce que nous ne le reconnaissons pas », a-t-il aussi prévenu.

Présent lui-même aux côtés des jeunes qui défendent sa cause, Amadou  Barry donne sa version de faits.

«  Depuis 14 ans, je suis le chef du secteur 5 au quartier Bordo. Tout récemment de retour d’un sejour au Mali, monsieur le maire Mory Kolofon a aussitôt pris la décision pour me démettre de mes fonctions. Il m’a aussitôt remplacé par mon adjoint que je ne connais ni d’Adam, ni d’Eve.  Et puis, accusé quelqu’un de faute lourde, ce n’est pas un jeu ou un slogan. Ce doit être une réalité. Donc nous tenons tous au sein de notre quartier à savoir quelle faute lourde en tant responsable de quartier, j’ai commise », a-t-il confié.

Enfin il faut rappeler que,  toutes nos tentatives jusqu’au moment où nous mettons cet article en ligne,  pour avoir la réaction de Mory Kolofon Diakité, le maire de la commune sont reste sans suite.