Kankan : Des partisans  du RPG mettent la ville sous tension

0
836

C’est la chasse aux militants de l’UFDG ! Rassemblés au quartier Bordeau dans la commune urbaine pour accueillir, leur leader qui est attendu dans la ville, les partisans de l’UFDG à Kankan, ont été violement dispersés par un groupe de jeunes armées de gourdins, de fouets, de coupe-coupes et de pierres.

Deux motos ont été enflammées, des jets de pierres, et une course poursuite ont été engagés, contre eux. Un des militants pourchassés, a échappé de justesse à un lynchage, en allant se confier dans une concession se trouvant aux alentours.

En dépit de la pression et de menaces proférées à leurs encontre par des loubards, les habitants de cette concession, ont catégoriquement refusé de mettre ce jeune à leur disposition.

Quelques heures après, trois (3) pick-up de la police sont arrivés sur les lieux, mais n’ont faite aucune intervention. Après quelques minutes d’observation, ils ont soudain quitté les lieux.

Au moment où nous envoyons cette dépêche, (13heures), la tension est toujours palpable dans la ville.

Et selon nos informations, des militants du RPG dans la sous/préfecture de Tokonou ont barricadé la route pour empêcher Cellou Dallein Diallo et sa suite d’entrer dans la ville.

A noter aussi que ces accrochages sont consécutifs  à  une déclaration faite dans la soirée d’hier par Talibi Dabo, figure influente de la section du RPG à Kankan sur les antennes de sa chaine de télévision locale et privée, Faso TV.

Une déclaration, dans laquelle, il a demandé ouvertement aux militants du pouvoir, de sortir pour contremanifester, avant de prévenir : « qu’ils s’attaqueront à quiconque osera les défier ».