Kankan : Dr. Fodé Keita, un cadre émérite, s’en est allé !

0
1344
Au pic de la soixantaine, Dr Fodé Keita était l’administrateur général de l’hôpital régional de Kankan. Médecin Chirurgien de formation, il fit son parcours universitaire au sein de la prestigieuse faculté de médecine de l’université Gamal Abdel Nasser de Conakry (promotion 1978).

Fodé Keita est ce médecin qui a brillé par la précision de ses interventions chirurgicales. Après ses études universitaires, il effectue 3 ans de stage. Au bout de ces 3 années, il est nommé chef service de la chirurgie de l’hôpital de Kindia en 1981.

Il occupe ensuite successivement les postes de directeur de l’hôpital préfectoral de Fria en1984, de directeur général de l’hôpital régional de Labé en 1997, de Kindia en 1998 et enfin de celui de Kankan en 2006 et Directeur régional de la santé (DRS). Ce sont les fonctions qu’il a eu à assumer tout au long de son parcours dans la vaste localité du Nabaya.

Pur produit de l’enseignement supérieur guinéen, Dr. Keita, a passé par de nombreux  stages à l’étranger dont entres autres : un stage de perfectionnement au CHU de Brabois de Nancy en France de 1985 à 1993 ; une formation en gestion des services de santé au Centre africain d’études à Dakar de 1994 à 1996 ; un séminaire de formation de trois mois sur la gestion hospitalière en Chine, une formation sur la nouvelle gouvernance hospitalière en 2012.

Ces différentes formation et expériences ont contribué considérablement dans sa gestion des hôpitaux qu’il a gérés, notamment celui de Kankan où, au nombre de ses bonne actions, il y a lieu de citer, la lutte contre l’insalubrité, au sein de l’hôpital, des ambulances mises à la disposition des habitants de la localité, le partenariat tissé avec une ONG française (les enfants de l’Aïr) pour évacuer les enfants atteints de maladies cardiaques en France, pour une prise en charge sanitaire, en plus de la création d’une crèche au sein de la structure hospitalière de Kankan.

Il faut noter que Dr Keita s’est avéré également un pionnier de la lutte contre l’excision des filles en interdisant formellement la pratique dans l’enceinte de l’hôpital régional de Kankan.

Ce médecin était aussi président de la commission Action  du Rotary Club de Kankan, qui œuvre essentiellement dans l’humanisme. De 2006 à nos jours, l’hôpital régional de Kankan a eu un tout autre visage appréciatif. Il a été doté de 2 étoiles distinctives par l’ONG JHPIEGO pendant que le Directeur lui-même couronné d’une distinction honorifique, le prix Katala 2019.

A rappeler que c’est dans la soirée du jeudi 06 février 2020, que cet homme a tiré sa révérence par suite d’une courte maladie pour laquelle il était hospitalisé à Tunis.

Sa dépouille mortelle est attendue ce lundi à l’aéroport de Conakry. Avant de rejoindre sa dernière demeure dans sa ville natale de Faranah. Dr. Keita aura droit à symposium prévu aussi ce lundi à Conakry.