voir Plus
    lundi, 12 avril 2021
    28 C
    Conakry
    «Le plaisir de vous informer objectivement sans biaise ni tabou est notre crédo». YBS

    Kankan: le P3SN renforce la capacité de 50 personnels de santé en prestation de soins de qualité

    Ils étaient en tout 50 agents de santé composées de sages-femmes et des infirmiers (ères) d’État, venus des cinq (5) districts sanitaires relevant de la région administrative de Kankan, à être formés dans plusieurs modules pour une prise en charge systématique des maladies dans les différentes structures sanitaires.
    Les thèmes de formation sont axés sur la surveillance épidémiologique, les soins d’urgences et la santé de la reproduction.
    La formation a été assurée par une équipe des cadres du district sanitaire de Kankan avec la supervision des hauts responsables du ministère de la santé et de la coordination du projet de soutien au système sanitaire national (P3SN.)
    Les participants ont été outillés sur des phases pratiques. Ce sont les salles de conférence de la Direction régionale de la santé et de l’Hôpital régional de Kankan, qui ont servi de cadre à la présente formation.
    Dans son intervention de circonstance le Directeur régional de la santé de Kankan, Dr Mohamed Sacko Sylla assure qu’« au cours de la semaine du 13 decembre 2020 , les formateurs ont bénéficié du contenu de trois modules, à savoir la surveillance épidémiologique, les soins d’urgences et la PCIME, et avec des communicateurs à la hauteur, au cours de la semaine vous avez pu obtenir le savoir, le savoir faire à travers les travaux de groupe, des stages pratiques et le savoir être c’est vous qui devez l’appliquer sur le terrain. Le partenaire qui nous appui le  P3SN, a travaillé avec les cadres de districts pour un renforcement de capacités de qualité après nous avoir outillé et mis à disposition des ressources financières nécessaires, le P3SN procedera à l’équipement de la construction/réhabilitation et l’équipement de 3CSU, 1CSA et 3 HP,  dans notre région, donc on remercie très sincèrement ce partenaire qui est le P3SN, et j’avoue que la supervision du Ministère et l’appui logistique et comptable du P3SN ont été à la hauteur. Vous avez suivi cette formation dans la discipline et le respect, et vous étiez là tous les jours à l’heure, je vous remercie pour ça, je ne vais pas oublier le ministère de la santé qui ne ménage aucun effort pour le renforcement de capacité de nos agents de santé. Pour terminer je vous souhaite une bonne et heureuse année 2021. » A-t-il dit.
    Cette série de formation est financée par le Projet de Soutien au Système Sanitaire National (P3SN), pour améliorer la qualité des services de soins dans les structures sanitaires des districts de la région.
    Pour Jean Claude Mano, de la section formation des ressources humaines à la direction des ressources humaines en santé du ministère de la santé : «  Cette formation des infirmiers et des sages femmes de la région de Kankan s’inscrit dans une suite logique des intervention du P3SN, qui vise à renforcer les capacités du système sanitaire de notre pays. Une première formation avait déjà été faite, dédiée aux formateurs régionaux suivi de celle des médecins et de tous les infirmiers et les sages est arrivée, c’est cela qui justifie notre présence à Kankan. L’objectif de cette formation c’était de doter les prestataires de santé notamment les infirmiers et les sages femmes, des compétences requise pour améliorer tous les indicateurs sanitaires et hospitaliers, concernant surtout la surveillance intégrée des maladies et la riposte, les soins d’urgences et la santé de la reproduction, ainsi nous avons procédé à une formation selon l’approche andragogique qui a permis de valoriser les expériences des participants et au cours des exercices et des plénières de travaux de groupes suivi des démonstrations qui ont été faites ensuite les pratiques sur les sites de stage, pour la mise ne situation professionnelle réelle, ceci a donc permis de déceler certaines limites au niveau des compétences des agents. Nous espérons qu’au terme de cet atelier que les résultats attendus par le ministère de la santé qui consistent à l’amélioration des indicateurs hospitaliers et sanitaires  pourront être atteints. Nous remercions donc le ministère de la santé pour cette initiative et à travers lui nous remercions très sincèrement le gouvernement italien qui a financé intégralement toute les interventions du P3SN, nous ne cesserons  point de remercier la coordination de ce projet qui a pris des engagements auprès du ministère de la santé et qu’elle est entrain de réaliser conformément protocoled’accord dudit projet. Nous souhaitons que les acquis reçus par les participants soient mis en pratique et que lors des échéances des suivis post formation qui auront lieu, qu’on trouve effectivement que les indicateurs que nous souhaitons améliorer sont améliorés. »
    Selon Madame Kaba, Saran Kanté sage femme maitresse à l’hôpital préfectoral de Mandiana et participante à cette formation, elles seront capables de restituer les connaissances qu’elles ont pu acquerir lors de ladite formation:
    «  Nous venons de faire la formation sur le suivi et la prise en charge de la mère, de l’enfant et du nouveau né, à notre retour nous serons capables de restituer la formation à nos collègues qui n’ont pas eu la chance d’en bénéficier, en même temps mettre en application tout ce qu’on a appris ici, pour éviter la mortalité néonatale et maternelle. Nous remercions cependant le gouvernement italien qui a mis en œuvre cette formation avec l’appui du ministère de la santé. »
    Tous les participants ont bénéficié des attestations, mais aussi des certificats de satisfecit ont  été également remis aux formateurs régionaux.

    À LIRE AUSSI

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    PUBLIREPORTAGE