Kankan : Le paiement des primes d’incitation n’enchante pas certains enseignants

0
1094

Après plusieurs mois de suspension, l’opération de paie des primes d’incitation pour le personnel enseignant a repris ce samedi 23 janvier 2021, dans les différents établissements scolaires de Kankan. Au lycée Moridjan Diabaté, ils étaient plus d’une vingtaine d’enseignants mobilisés dans les locaux de la direction pour percevoir leurs dus des mains des missionnaires du ministère de l’éducation.

Alors qu’il s’attendait au payement de quatre (4) mois, Ibrahima Oularé, professeur de français, n’a perçu qu’un seul mois d’arriéré de prime. « Nous les enseignants de Kankan, nous nous attendions au paiement de quatre (4) mois de primes. Ce n’est qu’aujourd’hui qu’on a appris de l’intervention du ministre de l’Éducation nationale et de l’Alphabétisation. C’est que seulement deux (2) mois nous seront versés et que les deux autres mois seront versés sur notre bulletin de salaire. Mais à l’arrivée des missionnaires pour le paiement, nous sommes plus que surpris de voir qu’on ne nous paie qu’un seul mois de prime. C’est ce qui nous met en colère », a-t-il scandé.

En plus, selon certains d’entre eux, la procédure de paiement de cette prime pénalise certains notamment les encadreurs.

« Pour recevoir cette somme dérisoire (600.000 GNF), on nous demande de présenter toute une panoplie de documents. Il faut fournir, une carte d’identité en cours de validité, l’arrêté de recrutement à la fonction publique, certificat de mutation, de prise de fonction et le cahier de préparation à jour etc”, déplore un autre enseignant.

Mohamed Kaba qui est professeur d’histoire-géographie n’est pas lui aussi content de la procédure. Il exige le versement des primes sur le salaire de base. « Franchement, pour une somme de 600 000 GNF, on vient de perdre toute la journée ici. Toute une montagne à déplacer, pour percevoir cette somme. Toute la cité est aujourd’hui au courant que les enseignants perçoivent leurs primes. Vous vous imaginez, combien de fois c’est embarrassant, pour ceux d’entre nous, qui sont recouverts de dette ! Pour éviter tous ces tralalas auxquels ils nous exposent, ils doivent nous verser ces primes sur notre salaire de base un point c’est tout », a-t-il exhorté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.