Kankan : le président du mouvement citoyen pour l’électrification de la Haute Guinée a-t-il échappé à une tentative d’enlèvement?

0
1861

Dans la journée de ce lundi, 29 mars 2021, le président du Mouvement Citoyen pour l’Electrification de la Haute Guinée, Ousmane M’bia Kaba dit avoir échappé à une tentative d’enlèvement.  Il dit aussi avoir été dépossédé de sa moto, son sac contenant une somme de quatre millions de nos francs ainsi qu’une chemise. Il pointe du doigt des agents de la police comme responsables de cet acte.

Joint au téléphone, il explique que les faits se sont déroulés dans la matinée de ce lundi alors qu’il était en route pour son lieu de  travail : « Ce matin, en partant au travail, un véhicule est venu percuter ma moto, je pensais que c’est un apprenti d’une voiture après ils ont tapé fort, je suis tombé. Et, ils sont sortis du véhicule, ils ont voulu m’attraper  mais j’ai réussi à m’échapper », nous a-t-il confié.

Plus loin, le président des jeunes grognards de Kankan, dit avoir reconnu un officier de la police urbaine  parmi ses « bourreaux », qui étaient en tenue civile.

« Ils étaient au nombre de quatre tous habillés en civil. Mais il ya une personne parmi eux que je connais  très bien et lui, c’est un officier de la police urbaine de Kankan. Ils étaient dans une voiture rouge Nissan. Je n’ai pas été blessé mais ils ont emporté ma moto, mon sac contenant quatre millions GNF et une chemise », a-t-il dit. Avant d’assurer qu’il ne portera pas plainte : « Quand on se fait agresser par des policiers, quelle plainte j’irai déposer et où ? Je ne veux pas gaspiller mon argent. J’ai informé les sages parce que je pensais qu’ils en savent quelque chose, ils n’ont rien dit encore et ce silence me semble être un aveu [de complicité]», a-t-il dénoncé.

Pour leur part, les autorités policières de la ville n’ont pas accepté de se prononcer sur ces accusations  pour l’instant.