Kankan : les agents des bureaux de vote boycottent leur formation pour exiger une hausse des primes

0
376

La formation des opérateurs et superviseurs des bureaux de vote pour la présidentielle du 18 octobre prochain, devant se dérouler sur toute l’étendue du territoire national ce mercredi 14 octobre 2020, n’a pu avoir lieu à Kankan.

Pour cause, ces agents de bureaux de vote qui étaient réunis à l’université de Kankan ont piqué une colère noire contre leurs formateurs. Lorsque ceux-ci leur ont annoncé que chacun d’eux devrait avoir droit à la somme de 20.000 GNF comme prime à la fin de la formation.

Ils ont aussi vidé les salles pour protester dans la cour contre cette offre qu’ils jugent dérisoire. Parmi eux, Ousmane Babou Keita qui déplore la situation qui, selon lui, est exceptionnelle à Kankan.

« Lorsqu’ils nous ont annoncé que pour la journée, nous ne percevront que 20.000 GNF et pas plus… C’est en ce moment que nous avons tous protesté et les gens sont sortis de la salle. Nous ne comprenons pas qu’ailleurs, selon les échos qui nous sont parvenus que les primes de cette formation soient fixées à 50.0000 GNF et qu’à Kankan ce ne soit pas le cas. Nous ne sommes pas d’accord et nous boycotteront la formation tant qu’ils n’augmenteront pas cette prime », a-t-il expliqué.

De son côté, la présidente de la CEPI de Kankan M’Ballou Kaba, ne veut guère entendre de ses oreilles cette augmentation de prime.  « Les primes sont les mêmes partout. C’est national. C’est la somme de 20.000 GNF qu’on donne à tout le monde. Donc s’ils n’acceptent pas, nous n’y pouvons absolument rien », a-t-elle martelé.

En attendant de savoir l’issue de ce boycott, faut-il rappeler que nous ne sommes plus qu’à quatre jours du scrutin présidentiel du 18 octobre prochain.