Kankan : Les autorités des régions frontalières de la Guinée et du Mali se concertent

0
1259

Les cadres guinéens et maliens à travers le comité inter-régional de pilotage des activités de coopération transfrontalière se sont rencontrés à Kankan ce début de semaine. L’objectif est de jeter les bases formelles de la coopération transfrontalière entre les régions de Kankan (Guinée), de Koulikoro et de Sikasso (Mali) avec à la clé, la matérialisation des frontières à l’horizon 2022 apprend-on.

Selon Mamoudou Tapily de la GIZ (Coopération Allemande) qui appuie l’initiative à travers le Programme Frontière de l’Union Africaine, outre la matérialisation de la frontière entre la Guinée et le Mali, il s’agit de favoriser la coopération transfrontalière à travers l’intégration des collectivités voisines des deux pays. Ce qui pourrait atténuer sinon enrailler les violences souvent enregistrées entre les populations voisines des deux frontières.

Au cours de cette  rencontre de deux jours (lundi et mardi), la cinquantaine de participant dont des techniciens des deux pays ont, non seulement, fait l’état des lieux de la gestion concertée de la frontière Guinée-Mali, mais aussi, ont rappelé les recommandations des trois dernières rencontres interministérielles de 2013, 2016 et 2017.

C’est à la suite de cette revue que les deux parties ont élaboré une feuille de route assortie d’un plan d’action pour le comité de pilotage et la Commission Technique Mixte (CTM) au titre de l’année 2019.

Cette rencontre a été présidée par le gouverneur de Kankan, le général Mohamed Gharé avec à ses côtés ses homologues de Koulikoro et de Sikasso de la République du Mali. A cette occasion, le général Gharé a magnifié les bonnes relations de voisinage entre la Guinée et le Mali qui, selon lui, restent et demeurent liés par l’histoire et la géographie.