Kankan: les cours perturbés ce lundi suite à une manifestation des enseignants contractuels

avril 29, 2019 7:16

Les enseignants contractuels ont manifesté ce lundi 29 Avril à Kankan pour, disent-ils, réclamer leur intégration à la fonction publique. Au départ pacifique,  la marche a tourné cours avec des jets de pierres ayant entrainé l’interruption des cours dans plusieurs écoles publiques et privées de la ville.

Malgré l’encadrement de la marche par les agents de la police, les accrochages entre élèves pro et contre-manifestation a fait des blessés suite aux jets de pierres.

C’est après le tour des lycées 3 Avril, Almamy Samory Touré, Alpha Yaya Diallo, Marien N’Gouaby et Morifindjan Diabaté, que la centaine de manifestants appuyée par des élèves a rallié la DPE (Direction Préfectorale de l’Education) de Kankan, pour décliner leurs revendications en l’absence des responsables  locaux  de l’éducation. Mais avant, les manifestants y ont déchiré la liste affichée des candidats admis à la contractualisation.

C’est finalement en présence du secrétaire général chargé des collectivités décentralisées et le maire de la commune urbaine que les manifestants ont décliné leurs revendications. Et selon Laye Camara, porte-parole des protestataires en même temps coordinateur régional des contractuels, leurs réclamations s’articulent essentiellement sur l’intégration à la fonction publique sans condition et dans les brefs délais, des 1 328 contractuels dont 741 pour la préfecture de Kankan. Aussi, les protestataires ont demandé le remplacement immédiat de la principale du collège de Kankan Coura qui aurait renvoyé ses enseignants contractuels.

Face à cette situation, le maire de Kankan, Kolofon Diakité, s’est engagé à tout mettre en œuvre pour satisfaire les revendications des enseignants contractuels.

Hormis les quelques blessés et le vent de panique sous fond de débandade dans plusieurs écoles primaires et secondaires de la ville, la manifestation n’a enregistré aucun incident majeur. Les activités économiques n’ont par ailleurs pas été affectées.

Selon nos sources, les contractuels prévoient une rencontre  ce lundi soir pour indiquer la suite à donner à leurs démarches.