Kankan : les lampadaires solaires ne sont plus que l’ombre d’eux-mêmes

0
262

Dans le cadre d’un programme gouvernemental d’éclairage public, la ville de Kankan a reçu en 2015, 368 lampadaires solaires dont 238 à double crosse. Ce qui a permis d’éclairer certaines artères du centre-ville pour quelques mois.

A ce jour, la quasi-totalité de ces lampadaires solaires sont hors d’usage avec à la clé le retour de l’obscurité sur ces voies jadis éclairées.

Sur les raisons de l’extinction de la presque totalité de ces lampadaires à Kankan, plusieurs témoignages accusent le manque d’entretien et la mauvaise qualité des équipements fournis.

S’agissant de l’entretien, certains observateurs invoquent l’absence d’équipe fixe de techniciens sur place à Kankan pour justifier le manque d’entretien régulier des lampadaires. Pour le moindre dépannage sur ces lampadaires à Kankan, il faut faire venir, indiquent-ils, les techniciens de Conakry. Ce qui revient encore plus coûteux, estiment-ils, pour pouvoir assurer une maintenance assidue des lampadaires.

En revanche, soulignons-le, toutes nos sollicitations auprès des responsables en charge des lampadaires solaires à la mairie, sont restées infructueuses jusqu’au moment où nous mettons en ligne cette dépêche.

Aujourd’hui, avec ces pannes à grande échelle des lampadaires solaires, dont les batteries sont pour la plupart volées, nombreux sont des observateurs qui déduisent à tort ou à raison que cette autre initiative présidentielle, n’est ni plus ni moins qu’un échec à Kankan.

Rappelons que pour ce projet, la préfecture de Kankan avec ses 12 sous-préfectures avait bénéficié de 1030 lampadaires solaires pour un coût total estimé alors à près de 26 milliards de francs guinéens.