Kankan : les robinets de la ville à sec faute de carburant

999

Cela fait une semaine, ce lundi 25 Janvier 2021, que la Société des Eaux de Guinée (SEG) locale a cessé de fournir de l’eau potable à ses abonnés de la ville de Kankan. Cela à cause, nous dit-on, du manque de carburant pour les groupes électrogènes.

Selon des sources au niveau de la direction locale de la SEG qui ont requis l’anonymat, cet arrêt est dû au manque de carburant.

« En temps normal, nous recevons 20 000 Litres de gasoil chaque mois de la direction nationale et qui nous permettent de fournir de l’eau à nos abonnés durant le mois. Mais depuis un certain temps, cette dotation à cesser. Ce qui fait que depuis plus d’une semaine, nous avons arrêté le service », explique notre interlocuteur.

Selon les mêmes sources, cette difficulté d’approvisionnement en carburant des stations de l’intérieur du pays serait due au manque d’argent. « Depuis mars 2019, le gouvernement a décidé du non-paiement des factures de l’eau et de l’électricité par les abonnés à cause de la pandémie du Covid-19. Mais les subventions promises pour le soutien de ces sociétés étatiques n’ont pas été versées.

En tout cas, notre direction nationale n’a jamais reçu de l’argent de la part du gouvernement pour compenser le non-paiement des factures. Ce qui met en difficulté le fonctionnement des services de distribution de l’eau aussi bien à Kankan, à Kouroussa, Siguiri, Dinguiraye », révèle notre source.

Avec l’arrêt du service de distribution de l’eau par la SEG aux populations de Kankan, la ville est, du coup, plongée dans une pénurie d’eau potable. Ce qui justifie, de grosses affluences au niveau des quelques points d’eau à travers la ville.

Et ce qui est inquiétant, c’est qu’aucune perspective d’une reprise très prochaine du service de la SEG de Kankan ne pointe à l’horizon.

Facebook Comments