Kankan : pourquoi le stade préfectoral est toujours inopérationnel ?

septembre 13, 2018 11:25
0

Le stade préfectoral M’Balou Mady Diakité, le seul d’ailleurs que dispose la ville de Kankan,  reste toujours fermé aux évènements sportifs. Ce, en dépit d’une rénovation à coût de milliards de Francs Guinéens (1 356 000 000 GNF), ‘’gracieusement’’ financé par le Mauritanien Yacoub Abdallahi Sidya, le patron de MSS-Sarl, la société chargée des transferts des fonds de la BCRG  et qui est au cœur de la sulfureuse affaire des 21 millions de dollars US.

Cette rénovation, pour rappel, a été lancée le 28 octobre 2016 par Siaka Barry, alors ministre des Sports et exécutée par l’entreprise Petromane Engineering SARL pour un délai contractuel de 6 mois. A date, les travaux ne sont toujours pas achevés même si ce qui est déjà fait a changé le visage du vieux stade avec notamment deux tribunes couvertes et une pelouse synthétique.

Selon des sources proches du dossier, l’entreprise en charge des travaux aurait abandonné le chantier à cause de la réception du président Alpha Condé en janvier dernier, dans l’enceinte du stade alors inachevé. Face à l’entêtement des autorités qui seraient allées à l’encontre de l’avis de l’entrepreneur pour l’organisation de cette réception au stade en chantier et des dégâts qu’il a subis suite à cette cérémonie, celui-ci aurait purement et simplement plier bagages, apprend-on.

Face à cette longue attente, Lamine I Kaba, Directeur préfectoral de la jeunesse rassure avoir adressé à son ministre de tutelle, Sanoussy Bantama Sow. Afin que ce dernier puisse diligenter l’achèvement du chantier du stade et sa livraison à la jeunesse sportive de Kankan.

En attendant, le stade M’Balou Mady Diakité reste fermé. Les compétitions footballistiques locales se déroulent sur les stades de l’université, de Hô Chi Minh et du camp militaire Soundiata Kéita  dont les pelouses sont boueuses ou poussiéreuses, selon les saisons.