Kankan : un nouveau générateur de l’EDG détruit par un incendie

0
871

Un incendie s’est déclaré dans la nuit du mardi 30 à mercredi 31 juillet dans l’enceinte de la centrale thermique de l’agence locale de la Guinéenne d’Electricité (EDG), sis au quartier Energie. Il s’agit d’un des groupes électrogènes de marque Caterpillar, non encore déballés et qui ont été récemment envoyés pour faire face au problème de délestages auquel la ville de Kankan est confrontée depuis longtemps.

Selon Lamine Evans Sagno, le coordinateur des réseaux EDG de l’intérieur du pays en séjour à Kankan, le sinistre est d’origine technique. « C’est dans les environs de 23 heures 15mn que l’incendie s’est déclaré suite à une montée anormale et brusque de la température au niveau du collecteur d’échappement qui a aussitôt pris feu et a fondu le radiateur », a expliqué Lamine Evans Sagno.

Dans une ville où la compagnie des sapeurs-pompiers reste inopérationnelle par faute de moyens logistiques, il a fallu l’effort conjugué des travailleurs et des populations riveraines de la centrale pour éteindre les flammes et limiter les dégâts à ce seul groupe.

Il faut préciser que cet incendie est survenu au deuxième jour des essais des installations en cours de révision pour résoudre définitivement, apprend-on, ces délestages à Kankan. L’arrivée de nouveaux gnérateurs, fait suite aux manifestations des jeunes contre les délestages et les rotations intempestives dans la desserte du courant.

A ce jour, selon les techniciens de l’EDG, Kankan dispose de 12 groupes électrogènes avec une puissance de 11 mégawatts dont seulement 5 disponibles. Alors que, nous dit-on, le besoin de consommation serait estimé, elle, à 9 mégawatts.