Kankan : une manifestation de protestation contre le saccage du groupe Dabo médias

0
861

Cette journée du jeudi 20 février  marquée, par la manifestation de colère de plusieurs dizaines de femmes et de jeunes gens, dans les rue de Kankan, contre  l’attaque perpétrée la nuit dernière contre le groupe de presse Dabo média, a-t-on constaté sur place.

Armés de tambours et de sifflets, les manifestants ont sillonné plusieurs artères de la commune urbaine pour dénoncer le présumé auteur de cette attaque.

Sitan Keita et Fanta Magassouba, les deux manifestantes en tête du groupe se sont exprimées au micro de notre reporter, sur les circonstances de cette attaque.

«  Les journalistes de Dabo medias  étaient en route pour aller dans les villages, pour montrer aux villageois comment voter, c’est en cours de route que Moussadjan et sa troupe ont coupé la route aux comédiens, et parmi eux certains ont reçu des coups, des blessures et des injures grossières. La cause de notre marche aujourd’hui, c’est pour dénoncer le mauvais acte de Moussadjan qui voulait détruire notre radio, nous les femmes nous disons non au comportement de Moussadjan», ont-elles clamé.

A rappeler que les locaux du groupe Dabo média ont été victimes d’une attaque dont les commanditaires seraient issus  des rangs  du RPG arc-en-ciel. A noter que ce groupe de presse appartient à Taliby Dabo, un membre du parti au pouvoir réputé pour son zèle, qui s’est vu finalement mis à la touche dans le cadre de ces législatives.

Le président Alpha Condé ayant préféré Djakagbè Kaba comme candidate uninominale pour Kankan.