Kanny Diallo : « Nous sommes déjà dans le processus de l’élaboration du prochain PNDES »

0
603

Dans le cadre de la mise en place du système intégré de gestion du programme d’investissements publics et de l’élaboration des schémas régionaux d’aménagement et de développement, le ministre du Plan et du développement économique a bénéficié d’importants outils.

Le 13 septembre, la ministre du Plan et du développement économique, Kanny Diallo, a reçu 10 véhicules, 130 ordinateurs portables, 27 imprimantes, 32 tablettes, 27 scanners, 27 routeurs et 130 clés USB. Ces matériels ont été donnés par le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) et la Banque africaine de développement (PNUD). En plus de cela, interne, 15 véhicules ont été obtenus sur financement du Budget national de développement (BND).

« Pour montrer aux partenaires qu’au niveau interne on prend les dispositions aussi pour réaliser nos objectifs, nous avons pu mobiliser au niveau du Budget national de développement (BND) suffisamment de ressources pour l’achat des 15 véhicules », a indiqué Mme Kanny Diallo, avant d’expliquer le rôle que vont jouer ces matériels,  informatiques notamment, dans la mise en œuvre la gestion intégrée des investissements : «Alors il y a beaucoup d’aspects dont le premier c’est les équipements informatiques. On est en train de mettre en place une plateforme de gestion intégrée des investissements. C’est une grande première en Guinée. C’est-à-dire qu’on aura à l’instant T la physionomie de ce qui est programme d’investissement, c’est-à-dire qu’il y aura une liaison entre le ministre du Plan et les départements sectoriels pour pouvoir non seulement suivre les projets, mais s’assurer qu’ils s’exécutent bien, en tirer les leçons pour pouvoir mieux se préparer pour les projets à venir. Le 2ème aspect, c’est l’élaboration des schémas régionaux de développement. Ces schémas régionaux vont nous permettre d’avoir une approche beaucoup plus intégrée, mais aussi sur le plan spatial du développement en Guinée. »

Plus loin, Mme Kanny affirme que son département est déjà sur le démarrage du prochain Plan national de développement économique et social (PNDES), l’actuel prend fin en 2020 : « On est déjà lancés dans le processus de l’élaboration du futur plan parce qu’on n’attend pas à la dernière minute pour le faire. Là on est sur le départ de la préparation du prochain plan. »

Pour le PNUD et la BAD, la Guinée va être un exemple pour les autres pays qui connaissent des contraintes dans le processus de décentralisation, voire même de planification centrale.