Démolition d’une mosquée à Kankan : le Premier Imam de Conakry se range dans le camp des «anti-Nanfo »

0
3042

Le Premier Imam de la grande mosquée de Conakry, El hadj Mamadou Saliou Camara vient de s’exprimer sur les évènements qui se déroulent  à Kankan suite à la démolition de la mosquée du prédicateur islamique en langue Maninka, Nanfo Ismaël Diaby par des jeunes « extrémistes Wahhabites».

Au bout du fil, le Premier Imam Mamadou Saliou Camara a donné raison aux jeunes qui se sont livrés à cet acte. «Ils doivent saccager cette mosquée parce que ceux qui prient dedans sont des maudits. Ils doivent la détruire complètement et mettre son premier responsable dans la corde avant de le jeter en prison», a-t-il condamné.

D’après lui, c’est la folie pour faire prier les gens dans une autre langue qui n’est pas l’arabe. «En Haute-Guinée, quand la prière se fasse en maninka, celui qui ne comprend pas cette langue, il ne va rien comprendre.  Quand l’appel à la prière aussi se fait en maninka, est-ce qu’il pourra comprendre. Par exemple, comment on appelle une voiture Peugeot en maninka ? C’est Peugeot. Quand c’est pour un peulh, il l’appellera aussi Peugeot. Même si c’est pour un arabe, il va l’appeler Peugeot. Parce que celui qui l’a fabriquée, l’a nommée Peugeot. C’est Dieu qui nous a montré comment prier. C’est être un mécréant de prier dans une autre langue», a-t-il déploré.