Kérouané: à cause de la fièvre aphteuse, la population boude la viande

mai 31, 2018 1:44
0

Les conséquences de la fièvre aphteuse se font déjà sentir sur la vente de la viande dans les boucheries à Kérouané. Du coup, les bouchers sont confrontés à d’énormes difficultés. Les clients se font rares. Tout le monde a peur d’être contaminé.

Face à cette méfiance des consommateurs, le responsable du service vétérinaire rassure : «le service vétérinaire passe tous les jours pour des contrôles. Les animaux abattus dans les quartiers ne sont jamais vendus à la boucherie… Quand on nous appelle souvent dans les quartiers pour acheter ces viandes, on refuse », dira Amadou Diallo.

Amadou Kaba, président des bouchers ne dira pas le contraire. Il rassure à son tour les consommateurs qu’aucun bœuf atteint n’est soumis à l’abattage à la boucherie. Un discours qui passe difficilement pour la population toujours incrédule et méfiante vis-à-vis de cette fièvre.

Selon les services vétérinaires de la préfecture, 77 cas sont déjà signalés dont trois morts et six abattus.

À retenir que la fièvre aphteuse est l’une des maladies infectieuse des ruminants. Elle est due à un virus et provoque chez les animaux contaminés des aphtes dans la bouche et des lésions aux pattes…