Kérouané: après la fièvre aphteuse, les boeufs menacés par une nouvelle épidémie

0
1502

Le cheptel de Kérouané est actuellement menacé par une épidémie appelée la pleuropneumonie. Cette maladie contagieuse des bovins, qui a fait des dégâts dans le district de Sondou (la Sous-préfecture de Nionson-Moridou), dans  Beyla, progresse dangereusement vers Kérouané…

 Informé, Dr Nèma Jaffar Doré, Directeur Préfectorale du Service Vétérinaire et des Productions Animales de Kérouané tire la sonnette d’alarme et exhorte les bouviers et autres commerçants de bœufs à sursoir le déplacement des bétails en provenance de Beyla.

Selon le directeur, cette mesure vise à renforcer et à éviter la progression de la maladie. Il exige des chefs de poste d’élevage des sous-préfectures de Konssankoro et de Damaro d’observer cette décision.

Selon lui, il est important d’observer ces mesures avant de  parler de la mise en œuvre de la campagne nationale de vaccination des bovins contre cette maladie.

«J’invite les chefs de poste d’élevage à veiller rigoureusement sur  ces instructions qui  visent à  freiner l’évolution de cette  maladie vers la préfecture de Kérouané », dira-t-il.

A noter que les éleveurs  de Kérouané ont  été, il y a quelques mois, confrontés à la maladie de la fièvre aphteuse qui a exterminé plus d’une  centaine de bœufs.