Kérouané : de violents affrontements signalés entre deux villages autour d’une mine d’or

0
2621
Photo d'archives

De violents affrontements ont opposé dans la matinée du jeudi 13 septembre le district de Madina dans la sous-préfecture de Damaro, préfecture de Kérouané, à  celui de Salabédou qui relève de la sous-préfecture de Moussadou, dans Beyla. (Photo d’archives)

Au cœur de ces violences, nous confient plusieurs témoignages, une mine d’or revendiquée par les deux districts. A en croire toujours nos sources, ce sont les habitants de Salabédou qui auraient lancé les hostilités dans la matinée du jeudi 13 septembre en s’attaquant à ceux de Madina qui étaient déjà en train d’exploiter la mine litigieuse.

Quatre personnes ont été blessées par balles au cours de ces affrontements, a-t-on appris. Pour le moment, ces blessés sont admis au poste de santé de Sanankoroni en attendant l’ambulance pour leur évacuation à Kérouané.

Informé de la situation, les sous-préfets de Damaro et de Moussadou se sont rendus sur les lieux pour tenter de ramener le calme entre les localités.

Il faut, par ailleurs, rappeler qu’il n’y a pas longtemps, ces deux villages s’étaient affrontés autour de la même mine d’or. Le calme fut ramené entre les belligérants grâce à une médiation conjointe de Mohamed Fofana qui était alors préfet de Kérouané et l’actuel de Kérouané Damou Kanté qui était à ce moment préfet de Beyla.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.