Kérouané : de violents affrontements signalés entre deux villages autour d’une mine d’or

septembre 14, 2018 9:32
0
Photo d'archives

De violents affrontements ont opposé dans la matinée du jeudi 13 septembre le district de Madina dans la sous-préfecture de Damaro, préfecture de Kérouané, à  celui de Salabédou qui relève de la sous-préfecture de Moussadou, dans Beyla. (Photo d’archives)

Au cœur de ces violences, nous confient plusieurs témoignages, une mine d’or revendiquée par les deux districts. A en croire toujours nos sources, ce sont les habitants de Salabédou qui auraient lancé les hostilités dans la matinée du jeudi 13 septembre en s’attaquant à ceux de Madina qui étaient déjà en train d’exploiter la mine litigieuse.

Quatre personnes ont été blessées par balles au cours de ces affrontements, a-t-on appris. Pour le moment, ces blessés sont admis au poste de santé de Sanankoroni en attendant l’ambulance pour leur évacuation à Kérouané.

Informé de la situation, les sous-préfets de Damaro et de Moussadou se sont rendus sur les lieux pour tenter de ramener le calme entre les localités.

Il faut, par ailleurs, rappeler qu’il n’y a pas longtemps, ces deux villages s’étaient affrontés autour de la même mine d’or. Le calme fut ramené entre les belligérants grâce à une médiation conjointe de Mohamed Fofana qui était alors préfet de Kérouané et l’actuel de Kérouané Damou Kanté qui était à ce moment préfet de Beyla.