Kérouané : la fête des femmes célébrée en différée dans l’allégresse

mars 25, 2019 2:34

Ce weekend, les femmes de la commune urbaine de Kérouané ont posé plusieurs actes citoyens allant du nettoyage des lieux publics à la sensibilisation dans les quartiers sur les mariages précoces et l’excision. Le tout couronné par une grandiose manifestation à la maison des jeunes.

Dans son allocution de circonstance, la directrice préfectorale de l’action sociale, Madame Oumou Hawa Keita, a dressé le bilan des actions menées en faveur des femmes par la troisième république de 2010 à nos jours.

Alle a, au nom de ses sœurs, formulé des doléances à l’endroit des autorités dont entre autres  l’emploi des jeunes, l’ouverture d’une MUFA à Kérouané pour permettre aux femmes d’avoir accès aux micros crédits, le démarrage du bitumage de la voirie urbaine et de la nationale Kankan-Kérouané, la poursuite des travaux de la construction du pont sur le Milo reliant la préfecture de Kérouané aux sous-préfectures de BanonKoro, Soromaya, Sibiribaro et la préfecture de Kissidougou.

A son tour, Ibrahima Kalil Touré, le maire de la commune de Kérouané a invité la population à lutter contre les mariages précoces, les mutilations génitales avant de promettre l’équité entre l’homme et femme.

Au cours de cette cérémonie, les femmes parées en Lepi (tissu fabriqué en Guinée, ndlr), on pouvait lire sur leur macaron ‘’les femmes de Kérouané 2020 Alpha sauf Alpha’’ ont animé la cité de  Kérouané par une grande prestation de percussion, des sketchs dans le cadre du renforcement de l’unité entre les fils de la Guinée.