Kérouané : Le Premier ministre procède au lancement de l’ANIES

0
843

Le Premier ministre Kassory Fofana a procédé au lancement de l’agence Nationale d’inclusion Économique et Sociale ce mercredi 15 janvier à Kérouané après Tougué et Mamou.  À la tête d’une forte  délégation, Dr Kassory Fofana a tout d’abord remercié les populations pour leur grande mobilisation. Dans son discours de circonstance, Dr Kassory Fofana a relevé quelques détails sur le programme de l’ANIES, son objectif, mais aussi le choix porté sur Kérouané, Kouroussa et Dabola dans la région de Kankan.

« Kérouané ville de diamant est aujourd’hui la ville de la pauvreté absolue, c’est pour corriger cette situation pour des raisons objectives fondées sur le constat des chiffres tel qu’établi par l’Institut nationale de la statistique, les chiffres de la pauvreté multidimensionnelle désigne que Kérouané est la première ville la plus pauvre de la haute guinée avec 49,7 % de pauvreté. Nous avons décidé que le programme visant à corriger la disparité entre la croissance économique et la pauvreté. Ce programme social qui doit s’adresser énergique à la pauvreté en Guinée devrait commencer ici à Kérouané», assure-t-il.

Pour le PM, cette pauvreté on la sent dès qu’on sort de Kankan pour Kérouané.

« J’ai fait la route pour connaître les réalités, pour partager les difficultés, je puis vous assurer que nous avons l’instruction ferme du président Alpha Condé de régler la question de Kérouané », a-t-il promis.

Revenant sur le programme ANIES Dr Kassory Fofana: le premier choix des régions concerne des dizaines de villes et en Haute Guinée il y a Kérouané, Kouroussa et Dabola.

Ce premier choix concerne 400 mille personnes pour environ 60 mille ménages. Cette année 2020 ce sont les trois villes  de la Haute Guinée qui vont bénéficier de cet appui. Il n’a pas manqué non plus d’annoncer les perceptives pour le programme de l’année prochaine.

« L’année prochaine ANIES va s’adresser à 2 millions de personnes et d’ici 4 ans ce sont 6 millions de Guinéens, parce que les études socioéconomiques que prouvent près de la moitié des Guinéens vivent dans la pauvreté.
Le programme du président est de mettre fin à l’extrême pauvreté en Guinée », indique le Premier ministre.

Avec la présence de l’équipe nationale de la statistique, Dr Kassory a édifié les modalités de sélection à la population de Kérouané.

« Nous sommes venus avec une équipe de la statistique pour procéder au recensement des plus pauvres, il ne s’agit pas d’un recensement de la population générale de Kérouané. Ce recensement concerne tous ceux qui ont des familles nombreuses dont le père et la mère ne travaillent pas et dont les enfants ne vont pas à l’école, tous ceux qui ont perdu leurs emplois. Les enquêteurs vont commencer les activités ce mercredi 15 janvier dans la préfecture de Kérouané. Une fois que c’est fait, une deuxième société va venir qui viendra prendre les empreintes digitales seront retenues, après cela les cartes d’identités biométriques seront données aux bénéficiaires, qui vont recevoir leur argent chaque mois sur compte. Cette année, les dresseurs d’argent vont commencer d’ici la fin de l’année 2020 », a-t-il affirmé.

A noter que ce programme vise aussi à appuyer les concitoyens qui ont la difficulté de développer leurs fermes, mais aussi celle de nos concitoyens qui veulent entreprendre.

Pour flatter le bilan de son gouvernement en termes d’actions, il a précisé que les programmes  sociaux que sont l’ANAFIC et l’ANIES,  vont sortir la Guinée de la pauvreté actuelle.

Pour terminer Dr Kassory fofana a une fois encore rassuré la population de Kérouané’ que d’ici la fin d’année, les premiers chèques seront délivrés  aux premiers bénéficiaires du programme. Et que l’ensemble des 800 infrastructures d’ANAFIC seront inaugurées d’ici février aussi.