Kérouané : vent de panique dans le district Gbolobadou après un séisme de faible magnitude

691

Situé à 81km du chef-lieu de la préfecture, le district de Gbolobadou, sur le flan d’une colline, dans la commune rurale de Komodou, a été l’épicentre d’un mouvement séismique de faible magnitude, accompagné de grands vacarmes le samedi 19 décembre, de 13 heures à 19 heures puis le dimanche 20 décembre, de 6 heures et 13 heures.

Sana Konaté, doyen du village de Gbolobadou reviens sur les circonstances de cette secousse : « le premier signal a commencé le samedi 19 décembre lorsque la majeure partie de la population était au champ. C’était aux environs de 13 heures que nous avons attendu un grand bruit suivi d’un tremblement de terre. Un séisme qui a fait trembler les arbres, des maisons, provoquer la chute des objets… Il était difficile de se tenir sur pieds et c’était la panique générale partout. Le dimanche, c’était la même scène jusqu’à 13 heures. Ce séisme n’est pas la première dans notre localité. Nous avons assisté au mois de mai 2020 à des secousses similaires. »

Au niveau de la direction préfectorale des Mines, le premier responsable Nouman Kanté a annoncé l’arrivée prochaine dans la localité d’une équipe régionale de sismologues afin de procéder aux constats et éventuellement définir les causes de ce tremblement de terre.

Faut-il aussi souligner que cette secousse a été également ressentie jusque dans les villages voisins de Mangbèdou, Mounou et Fabala.

Facebook Comments