Kindia : de nouvelles manifestations des jeunes contre les coupures d’électricité font trois blessés.

0
531

Après cinq jours passés dans l’obscurité, des centaines de jeunes des quartiers Gare, Yéolé, Sambaya et Wondy dans la ville de Kindia ont de nouveau barricadé les rues dans la matinée de ce dimanche 1é mai 2019 pour protester contre le manque d’électricité dans leurs quartiers.

Ces jeunes très en colère ont bravé les forces de l’ordre qui étaient venues en renfort pour les dissuader. Dans ces accrochages deux gendarmes et un jeune manifestant ont été grièvement blessés.

En fin de compte, la manifestation a longuement tourné à un affrontement entre les jeunes  et les forces de maintien d’ordre. En dépit de l’intervention des agents, les jeunes ont pris le dessus en barricadant l’axe principal menant à la préfecture voisine de Mamou rendant du coup la circulation quasi paralysée pour les usagers de ce tronçon.

Les manifestants scandaient des slogans comme,« le courant dans notre quartier, nous voulons de l’eau fraiche en ce mois de ramadan » ; « sans courant électrique pas de route jusqu’à nouvel ordre ». Ils demandent enfin le retour immédiat du courant dans leurs quartiers.

Interrogé, certains  jeunes manifestants ont expliqué qu’ils ont protesté en raison des délestages répétés de l’électricité dans leurs quartiers en ce mois saint de pénitence.« Ce matin nous avons décidé de manifester à cause de manque de courant dans notre quartier. Ça fait 4 jours nous n’avons pas le courant et tout le monde sait qu’en ce mois de ramadan il est difficile vivre sans le courant. On ne boit pas d’eau fraiche et on ne peut pas conserver nos aliments, donc  c’est qui nous a poussé à descendre dans la rue pour manifester notre colère » , selon Daouda Fofana.

« Ça fait 5 jours nous n’avons pas de courant dans notre quartier raison pour laquelle nous avons décidé de barricader la rue pour nous faire entendre. Puisque depuis 5 jours il n’y pas de communication de la part de EDG pendant ce temps nous nous sommes plongés dans le noir en ce mois saint de ramadan. Donc, s’ils ne nous donnent pas le courant, on ne quittera pas la rue », crie  Salif Sylla, résident au quartier Gare.

Présent sur les lieux, Lansana Sylla, le  responsable administratif  d’EDG Kindia de l’EDG précise :« Par rapport à la descente de la rue des citoyens ce matin par ce qu’avant-hier il y a eu un grand orage qui a commis des dégâts partout à Kindia sur les  réseaux de Kindia et depuis les techniciens sont à pied d’œuvre pour rétablir les réseaux dans les quartiers comme Wondy ; Gare, Yéolé et Sambaya. Donc, je demande aux citoyens de s’abstenir de tout manifestation le courant appartient à nous tous et cette peine est indépendamment de notre volonté mais je rassure que tout sera en ordre dans les heures qui vont suivre. Donc, nous sommes à pied d’œuvre pour enfin remédier cette situation » Depuis quelque temps plusieurs quartiers de la commune urbaine sont  desservis en électricité à tour de rôle, à cause, dit-on,  de la surcharge des transformateurs.