Kindia : des incertitudes planent  autour de la célébration de la fête de l’indépendance

0
191

Dans la cité des agrumes, l’incertitude plane toujours autour de la célébration de la fête tournante de l’indépendance de notre pays prévue le 02 octobre 2019 à Kindia. Selon les autorités locales, les préparatifs ne vont pas bon train. Dans la ville, citoyens et acteurs de la société restent sceptiques sur la question. Désormais, ils y émettent des doutes sérieux sur cette célébration qui n’a pas  encore fait l’objet d’un décret présidentiel.

Dans la commune urbaine, la plupart des infrastructures sont toujours en chantiers. « D’abord il n’y a pas eu un acte officiel de la part du chef de l’Etat attribuant cette fête à Kindia comme il l’a fait dans les autres régions. Les infrastructures sont en train d’être réalisées sur le terrain. C’est un projet financé par l’Union Européenne dans le cadre de la réforme du secteur de sécurité. C’est pourquoi c’est uniquement les bâtiments de la justice, de la gendarmerie, du commissariat et de la sureté urbaine. A part la justice et la sécurité, il y a plus rien d’autres. Nous sommes déçus de nos autorités qui n’ont pas dit la vérité aux citoyens de Kindia »,  explique Ahmadou Oury Barry, un acteur de la société civile.

Pour sa part, le citoyen Sékou Doumbouya dira : « L’annonce  de cette fête tournante a été faite en grande pompe ici par les autorités régionales sans pourtant comprendre quels sont les tenants et les aboutissants de cette problématique. Chercher à comprendre si le Président a pris officiellement un acte ou s’il a débloqué le budget pour la réalisation des infrastructures dans ce sens. Elles se sont contactées seulement du mot sans vérifier si c’est vrai ou faux. Pour nous citoyens de Kindia, l’attribution de cette fête tournante à la région des agrumes est un vain mot puisque rien n’indique la tenue de cette fête. »

Contrairement aux inquiétudes des autres acteurs, le préfet est optimiste même s’il pense déjà à une célébration en différé comme à Kankan.

 « Kindia organisera l’an 61ème anniversaire de notre indépendance même si c’est différé comme l’ont fait les autres régions. C’est vrai sur le terrain, les travaux trainent mais c’est sûr qu’ils verront le jour sans crainte. Le gouvernement réalisera sans faute ces infrastructures déjà programmées », rassure N’Fansoumane Touré, le préfet de Kindia.