Kindia : La caravane nationale citoyenne sensibilise les populations

0
234

Lancée à Conakry par le ministère de la Jeunesse et de l’Emploi jeune, la caravane nationale citoyenne sillonnera les huit (8) régions administratives du pays. Cette campagne est initiée par le Département en charge de la Jeunesse et est portée par l’Agence nationale du volontariat jeunesse (ANVJ). La caravane a regroupé ce lundi 25 novembre 2019,  dans la salle de délibération de la mairie de Kindia, des jeunes venus des différentes régions administratives du pays.

Cette tournée de sensibilisation animée par l’Agence nationale du volontariat jeunesse a pour objectif de promouvoir la culture de la paix, la citoyenneté, l’unité nationale, la cohésion sociale, la protection de l’environnement et l’esprit du volontariat pour le développement.

Cheick Keita, l’Inspecteur du ministère de la Jeunesse et des Sports est le facilitateur, et l’animateur de la caravane. Il définit l’objectif de cette campagne. Il s’agit de : « de promouvoir d’abord l’esprit du volontariat au niveau jeune. Ensuite, promouvoir la capacité des jeunes en termes de consolidation de la paix, de l’unité nationale et de l’inter culturalité. Et c’est pourquoi, la présence de 56 jeunes venus des différentes régions dans cette caravane pour aller dans l’arrière-pays sensibiliser les autres jeunes par rapport à cette thématique vise à consolider la paix, la protection de l’environnement, de l’unité nationale et la cohésion sociale. Nous avons prévu que les jeunes passent dans les différents quartiers de la ville pour rencontrer d’autres jeunes, les sensibiliser afin de les conscientiser pour l’importance de la paix mais aussi promouvoir le volontariat jeune ».

Jusqu’au 7 décembre 2019, ces caravaniers sillonneront tout le pays et auront à faire développer plusieurs activités liées à la sensibilisation des citoyens sur le terrain.
« C’est la 2ème édition. Cette campagne émane du leadership du président de la république sur la proposition du ministre de la Jeunesse et de l’Emploi jeune. La caravane a été initiée l’année dernière. Vous savez, nous sommes dans un pays où il y a plusieurs ethnies. Donc, c’est bon des fois que les gouvernants rencontrent les gouvernés. Vous savez le président Alpha Condé a toujours dit dans ces discours qu’il faut que les gouvernants se rapprochent du bas peuple pour venir s’enquérir des réalités.

Donc, une raison de plus pour l’existence de cette caravane initiée par le ministre Moustar Diallo pour sensibiliser les populations dans les domaines de l’unité nationale, de la cohésion sociale, la paix, la protection de l’environnement. Mais cette caravane vise aussi à sensibiliser les jeunes, les femmes, les autorités dans les domaines de volontariat parce que le volontariat est un outil très important dans le cadre du développement de notre pays »,  a indiqué Macka Baldé, le directeur général adjoint de l’Agence nationale de volontariat jeunesse.

Après Kindia, les caravaniers prendront la route pour le pays profond et la prochaine étape sera Mamou.