voir Plus
    samedi, 17 avril 2021
    27 C
    Conakry
    «Le plaisir de vous informer objectivement sans biaise ni tabou est notre crédo». YBS

     Kindia : la Haute autorité de la communication lance les opérations d’enrôlement des journalistes de l’intérieur du pays 

    Après la zone spéciale de Conakry, la région administrative de Kindia a reçu ce jeudi 11 février  la délégation de la Haute autorité de la communication (HAC) pour le lancement officiel des opérations d’enrôlement pour l’obtention de la carte de presse professionnelle pour l’intérieur du pays, a-t-on constaté sur place.

    Cette délégation  conduite par le président  de la HAC, Boubacar Yacine Diallo  a été reçue par une  cinquantaine de journalistes venus des différentes radios privées de la place, des radios rurales de Télimélé et de Kindia, mais aussi des différents sites d’informations intéressés par ce programme de délivrance de cartes de presse.
    A  l’hôtel le Massabi, situé dans la sous-préfecture de Damakania qui a servi de cadre à ce cadre de travail, le président de la HAC a salué la forte présence des professionnels de la presse à cette rencontre.
    <<Je voudrais féliciter déjà les journalistes qui sont à l’intérieur du pays, qui travaillent dans des conditions difficiles parfois impossibles, mais qui font l’effort de rechercher et de publier des informations exactes. Je les encourage à poursuivre  cette œuvre là, et nous allons les reconnaître comme journalistes, et cette carte donc va leur faciliter l’accès à toutes les sources d’information. Je suis très ravi de me retrouver auprès des autorités locales de Kindia pour lancer cette opération d’enrôlement à l’intérieur du pays.
    Nous avons reçu plus de 3000 postulants et à Conakry nous avons déjà enrôlé près de 700, et ce n’est pas fini lorsque l’équipe va rentrer à Conakry,  elle va continuer l’enrôlement parce que la demande est très forte>>, souligne-t-il.
    Interrogé sur les difficultés qu’ont certains journalistes à se procure un casier judiciaire, parce que les tribunaux ne délivrent plus un certificat de non poursuite judiciaire, Boubacar Yacine Barry répond <<il nous a été rapporté que les certificats de non poursuite judiciaire ne sont plus délivrés et que chacun devrait aller donc dans sa ville de naissance pour prendre un casier judiciaire. Nous avons demandé à nos équipes d’enrôler même ceux qui n’ont pas ce document, mais nous prendrons la précaution de vérifier chaque cas auprès du procureur de la ville de naissance du postulant et nous leur avons dit en même temps de faire en sorte que les casiers judiciaires arrivent avant que le dossier ne soit étudié. Donc c’est pas un handicap pour l’enrôlement mais ça pourrait être au moment de la délivrance>>, précise le président de la Haute autorité de la communication.
    Mamadi Diawara, directeur général de la radio rurale locale de Kindia et le correspondant de l’agence guinéenne de presse (AGP), le doyen Abdoulaye Soumaré ont été les premiers à recevoir leur fiche d’enrôlement des mains, respectivement du préfet Elhadj N’fassoumane Touré et madame le gouverneur Madame Cissé hadja sarangbè camara.
    Cette opération d’assainissement du milieu de la presse guinéenne réjouit le doyen Abdoulaye Soumaré. << Je suis très ravi de ce travail entrepris par  la HAC, parce que quand vous regardez la sphère médiatique de guinée, il ya beaucoup de journalistes, donc il faudrait bien assainir et c’est logique, cela va permettre vraiment aux journalistes d’agir selon l’éthique et la déontologie>>, dit-il.

    À LIRE AUSSI

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    PUBLIREPORTAGE