Kindia : la victime du conflit domanial de Friguiagbé enterrée hier vendredi 

0
230
Tué dans les manifestations dans la commune urbaine de Friguiagbé il y a une semaine, Ibrahima Sory Sylla, âgé de la vingtaine, a été enterré en présence  des autorités religieuses et administratives ce vendredi, a-t-on appris sur place.
C’est suite aux Violents affrontements ayant opposé  deux familles autour d’un domaine d’une superficie de 990 hectares situé dans dans la commune rurale de Friguiagbé que ce drame est survenu.
Pendant ces accrochages, un jeune homme avait reçu des coups de machettes avant de succomber à ses blessures. Des affrontements qui avaient  également fait plusieurs blessés  ainsi que des biens  vandalisés et des véhicules calcinés.
Pendant tout ce temps la famille de la victime était opposée à l’enterrement du corps de la victime. Car ses proches, il fallait que les personnes impliquées dans la mort soient arrêtées et traduites devant la justice.
Avec l’implication des sages et des autorités préfectorales communales et régionales, le jeune homme a été finalement enterré ce vendredi 23 avril 2021 dans aux environs de 18 heures à Friguiagbé.
Encore sous  le choc, Fodé Moussa Sylla, le frère du défunt en même temps porte-parole de la famille déplore les circonstances dans lesquelles son frère a trouvé la mort. Tout en s’en remettant à la volonté de Dieu, le créateur, il a au nom de la famille appelé les autorités compétentes à faire la lumière sur cet homicide.
Dans le même ordre d’idée, le porte-parole de la famille appelle les autorités à assurer leur sécurité, pour éviter d’éventuelles catastrophes dans la famille. Il a exigé que justice soit faite, afin que la famille du défunt puisse pardonner à ses bourreaux.
Selon le procureur du tribunal de première instance de Kindia, Amadou Diallo une douzaine de personnes sont arrêtées dans cette affaire de conflit domanial.
Pour la famille du défunt, les vrais coupables ne sont toujours pas arrêtés.