Kindia : l’appel à manifester de l’UFDG-ANAD royalement ignoré

0
427

L’Union des forces démocratiques de Guinée et l’ANAD, ont appelé leurs militants et sympathisants à manifester ce mercredi 25 novembre sur toute l’étendue du territoire national pour exiger, disent-ils, ‘’la libération des détenus politiques et la justice pour les victimes des violences postélectorales.’’

A Kindia, cet appel n’a pas été suivi d’effet. Du carrefour Dadia en passant par le centre-ville, la circulation des engins et des usagers n’a point été impactée. Les boutiques et magasins sont opérationnels, les citoyens vaquent librement à leurs activités. Les étalagistes sont perceptibles partout comme si rien était.

Il faut noter de passage que dans les grands carrefours stratégiques notamment, Dadia, Wondima, Sambaya, Yéolé , nous constatons un déploiement des forces de défense et de sécurité mais aussi des militaires par endroits.