Kindia : le maire assigné en justice par le FNDC

0
660

Suite à l’interdiction de leur dernière marche contre le projet de nouvelle constitution, les responsables locaux du FNDC viennent de porter plainte contre le maire de la commune urbaine au tribunal de première instance de Kindia pour ‘’abus d’autorité’’.

C’est hier mercredi que le parquet a été saisi de cette décision des membres du front national pour la défense de la constitution de Kindia. Une décision qui vise à poursuivre le locataire de l’hôtel de ville de Kindia.

« Le recours en annulation d’une décision d’interdiction de manifestation du maire de Kindia qui a été déposé au parquet contre le maire, consiste à mettre l’action publique en mouvement contre lui. Pour qu’il respecte la légalité. Nous sommes nous-mêmes des adeptes de la défense de la constitution. Nous voulons que nous soyons rétablis dans nos droits de manifester librement. Nous avons constaté nos manifestations sont à chaque fois interdites à Kindia. Ce qui est contraire à la loi. Nous avons décidé de marcher le 10 décembre prochain contre tout changement de constitution, que la commune l’autorise ou pas. Nous persistons qu’en cas d’arrestation d’une seule personne parmi nous, nous allons tous nous livrer et nous irons tous en prison », a prévenu Kémo Mali Fofana, coordinateur régional par intérim du FNDC à Kindia