Kindia: Le RPG arc-en-ciel se déchire à quelques mois de la  présidentielle

0
492

A Kindia les jeunes et les  femmes  du parti au pouvoir ont profité d’une réunion tenue ce week-end, pour dénoncer certains maux qui minent la représentation du Rpg arc-en-ciel à Kindia. Dans leur ligne de mire, Dr Taliby Sylla, ancien ministre de l’Energie, qui s’est autoproclamé président de la coordination de la Basse Guinée.

Cette rencontre qui s’est déroulée à leur siège situé au quartier Yéolé, visait à  dénoncer « le non-respect du règlement intérieur du parti au pouvoir, la non reconnaissance de la coordination de la Basse Côte » mise en place par l’ancien ministre de l’Energie, Dr Cheick Taliby Sylla.

Ainsi, certains militants et sympathisants du parti au pouvoir de  Kindia ont exprimé leur mécontentement face à des comportements de certaines personnalités du parti, et surtout du « non-respect de leur règlement intérieur ».

Kéoulen Kéita, secrétaire général de la jeunesse du RPG arc-en-ciel de Kindia 3 revient sur les objectifs de cette rencontre : « l’objectif de cette rencontre est d’informer l’opinion nationale et internationale que le RPG est  un grand parti, c’est un parti rassembleur. Nous voulons le respect des principes du parti et de la charte. Nous avons constaté que pendant les élections, il y a souvent l’installation du bureau de campagne sans que  les clauses ne soient respectées. Cette coordination nous ne la reconnaissons pas dans la mesure où elle  ne partage pas l’avis du parti, elle ne travaille pas pour le parti. Toute coordination qui ne travaille pas pour le parti, nous ne la reconnaissons pas», a indiqué Kéoulen Kéita.

Dans le même sillage, Hadja Aicha Fofana, porte-parole des femmes  du RPG arc-en-ciel de Kindia présente à la cérémonie précise en ces termes : «la première des choses, nous ne reconnaissons pas la coordination mise en place. Parce que si tu veux mettre en place une telle structure, il faut consulter la population de la Basse Guinée pour en discuter, mais toi tu te lèves un jour, pour dire  que tu es une coordination du RPG arc-en-ciel, sans consulter les militants du parti, nous ne la reconnaissons pas. Deuxièmement, pour les élections qui s’annoncent, nous voulons un troisième mandat pour le professeur Alpha Condé parce qu’il a toutes les capacités. Mais il n’a qu’à accorder le respect aux militants  du parti qui sont à Kindia », a-t-elle dénoncé.

Il faut rappeler que cette crise qui divise le Rpg arc-en-ciel intervient à quelques mois des élections présidentielles annoncées pour le mois d’octobre prochain. Sauf changement de dernière minute.