Kindia: légère hausse des prix des denrées sur les marchés

juillet 24, 2018 11:02
0

Sur les différents marchés de Kindia, les denrées alimentaires connaissent une légère hausse, suite au réajustement du prix du carburant à la pompe. Du riz au sucre, en passant par la pomme de terre, l’oignon, les boissons énergétiques, ainsi que les bidons d’huile, l’on constate sur chacune des denrées une légère augmentation des prix. Ainsi, le sac de riz qui était vendu à 240 000 Fg est passé à  280 000francs.   Pour ce qui est du sac d’oignons, il se négocie désormais entre 150 000 à  155 000fg.

Cette légère augmentation suscite des réactions partout dans la ville. Vendeurs et consommateurs, tous se disent préoccupés par cette situation née de l’augmentation du prix du carburant à la pompe. Ainsi, plusieurs citoyens inquiets de la situation, demandent au gouvernement  de revoir le prix du carburant à la pompe.

Tout est devenu cher sur les marchés. Les vendeurs accusent le prix du carburant à la pompe. Le transport est cher, l’aubergine, le piment, le concombre ont augmenté. Le gouvernement doit nous aider. On souffre. La situation va de mal en pis.  Présentement nous payons un sac de riz à 245 000 Fg’’,  se lamente Aïssatou Sorel Cissé, citoyenne.

Chez les commerçants, ce sont les mêmes plaintes. Cette augmentation du prix du carburant affecte leurs activités.  ‘’ Beaucoup de clients  se plaignent de nos prix. Le transport a augmenté ! Ce n’est pas de notre faute ! Pour transporter un carton de Conakry à Kindia, ce n’est plus à 1500F, il faut débourser désormais 2500 à 3000f. C’est pourquoi nous avons revu à la hausse le prix de nos produits. C’est ce qui nous permet de  rattraper ce qu’on a perdu », se justifie Mamadou Bhoye Bah, commerçant.

Cette légère augmentation du prix des denrées alimentaires, complique davantage la vie des populations à Kindia, quand on sait qu’en temps normal celles-ci ne mangeaient pas déjà à leur faim.